verre-de-vinLe vin halal séduit au SIAM

Par Meriama Moutik le 27/04/2014 à 20h45

Les séances de dégustation du vin halal au Salon international de l'agriculture au Maroc, organisé à Meknès, ont connu un grand succès auprès des visiteurs.

Les spiritueux sans alcool ont trouvé place au Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) qui se poursuit à Meknès, nous apprend Al Akhbar dans son édition de ce lundi 28 avril. Bien que l’homologation "halal" reste à caractère purement commercial chez certains producteurs, quelques exportateurs de ces vins dits "halal" étaient en effet présents au SIAM. D’après la responsable d’une marque espagnole, "ces boissons peuvent représenter une alternative pour les consommateurs d’alcools, et il faut s’attendre à les voir bientôt commercialisées sur le marché marocain". Le journal rapporte que, durant les premiers jours du SIAM, les visiteurs se sont montrés bien friands de ces élixirs lors des dégustations, puisque 66 bouteilles ont été consommées. Toujours d’après la même source, la vente des vins halal a augmenté de près de 90% dans les pays arabes, notamment en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis.

Vin halal ou jus de raisin ?

Non, le vin halal, n’est pas un jus de raisin. Les producteurs ne manqueront d'ailleurs pas de vous rappeler qu'il s'agit avant tout de vin, comme l'indique son nom. Ainsi, le vin sans alcool (le vin désalcoolisé, pour être plus précis) est produit à partir du vin. L'alcool est éliminé, en partie ou en totalité, par un procédé de micro-filtrage qui permet de séparer ses molécules des autres molécules. La boisson obtenue au terme du processus a le goût et le vin et les caractéristiques du vin, à cette différence près, mais de taille: elle contiendra moins de 0,5% d’alcool.

Il est à noter que le label halal est une certification portant notamment sur l'origine des aliments et les règles d’abattage, qui doivent être conformes aux règles et rituels islamiques. On comprend facilement l’intérêt que suscite chez les investisseurs ce marché susceptible d'être porté par une population mondiale de 1,3 milliard de musulmans. Le marché du halal pèse d'ailleurs plus de 500 milliards de dollars et près de 16% du poids de l’industrie alimentaire mondiale. Un business qui enregistre une croissance de 10% par an et qui semble encore avoir de beaux jours devant lui.